Rejoignez-nous sur notre page facebook !

Le Domaine de Saint Palais inventorié au Patrimoine régional

Notre Hôtel de charme entre au classement des 57 000 bâtiments répertoriés au sein de la Région Poitou-Charentes. Passé l’instant de joie que nous a procurée cette (bonne) nouvelle, nous avons interrogé le Conservateur en chef du patrimoine régional Yannis Suire, pour en savoir un peu plus sur les missions du pôle Patrimoine et son inventaire. Interview.

Domaine de Saint Palais : Quel est votre rôle au sein du pôle patrimoine régional ?
Yannis Suire : Le service du patrimoine de la Région Poitou-Charentes est chargé de réaliser les opérations d’inventaire du patrimoine. A ce titre, il compte, entre autres, 4 chercheurs spécialisés en histoire, histoire de l’art, histoire de l’environnement… Chacun est chargé d’une étude, thématique ou topographique. Outre l’étude sur l’estuaire de la Gironde qui touche à sa fin, quatre nouvelles opérations sont lancées en 2015-2016 : sur la vallée de la Gartempe, la vallée de la Charente, la vallée de la Sèvre Niortaise, et la statuaire publique monumentale.

Olivier

DSP : Quels sont les éléments, les critères qui ont retenu votre attention sur notre bâtiment, aujourd’hui transformé en hôtel et salles événementielles ?
YS : Le principe de l’inventaire est de relever, sur le terrain, tous les bâtiments construits avant les années 1960 environ. Le Domaine de Saint-Palais fait évidemment partie de ceux-là, mais en plus, il présente une histoire riche, qui remonte au Moyen Age, et une architecture qui traduit les différentes époques de son développement : depuis la tour d’escalier à l’arrière du logis (16e siècle) jusqu’à la façade de ce même logis, reconstruite en 1903 dans le style Louis XVI, en passant par le décor intérieur (cheminées, boiseries…), des 17e-18e siècles. Le Domaine de Saint-Palais a aussi joué un rôle dans les relations entre les marins et les rives de l’estuaire : jusqu’au début du 19e siècle, un des bâtiments, aujourd’hui disparu, suffisamment élevé, servait de repère visuel pour les navigateurs. La lumière du phare de Terre-Nègre a ensuite pris le relais.

« Le Domaine de Saint-Palais (…) présente une histoire riche, qui remonte au Moyen Âge »


DSP : C’est quoi l’Inventaire du patrimoine ?
YS : L’inventaire général du patrimoine culturel est une mission qui existe depuis la fin des années 1960, dévolue aux Régions à partir de 2004. Les études portent sur des thématiques régionales (le patrimoine industriel, le patrimoine roman…) ou sur des territoires en particulier (études topographiques). Depuis 2010, la Région Poitou-Charentes, en partenariat avec la Région Aquitaine et le Conseil général de la Gironde, réalise ainsi l’inventaire du patrimoine culturel des communes riveraines de l’estuaire de la Gironde.
L’opération consiste à recenser systématiquement, rue après rue, l’ensemble des bâtiments construits avant les années 1960 environ (bâtiments publics, maisons, anciennes fermes…), en insistant notamment sur les liens entre ce patrimoine, les paysages et l’environnement. Parallèlement, d’importantes recherches sont réalisées dans les archives pour dater et retracer l’histoire de ce patrimoine, en s’appuyant également sur les témoignages des habitants.
Chaque élément ainsi étudié fait l’objet d’un dossier documentaire illustré, dans lequel il est décrit et où son histoire est relatée. Cet ensemble constitue un socle d’informations (près de 4000 dossiers documentaires sur la rive saintongeaise de l’estuaire de la Gironde, par exemple) qui permet de renouveler la connaissance du patrimoine auprès de ses habitants et de ses nombreux visiteurs.

Attention : il s’agit bien d’une démarche de connaissance scientifique, différente d’une procédure de protection au titre des monuments historiques telle que menée par les services de l’Etat. Cette démarche d’inventaire n’a aucun caractère juridique contraignant.

« Ces documents sont accessibles à tous »


DSP : A qui s’adresse les résultats de vos opérations d’études et de classement ?
YS : Les enquêtes d’inventaire menées en Poitou-Charentes depuis 1968 ont donné lieu à une documentation importante constituée de plus de 57 000 dossiers documentaires d’édifices et d’objets et de quelque 336 000 photographies. De support et de format variés, ces documents sont accessibles à tous. Ils sont librement consultables au centre de documentation du patrimoine (102 Grand rue, à Poitiers). Parmi les dossiers produits ces dernières années sous format électronique, plus de 15 000 sont en ligne sur le site internet de l’Inventaire de la Région Poitou-Charentes, inventaire.poitou-charentes.fr.
Parmi eux figurent les près de 4000 dossiers réalisés sur l’estuaire de la Gironde. On trouve aussi sur ce site des articles de découverte du patrimoine, des expositions en ligne, des publications… Les dossiers documentaires réalisés sur le patrimoine de l’estuaire de la Gironde sont enfin disponibles sous format papier dans les mairies concernées. Ils le seront prochainement sous cette forme à Saint-Palais-sur-Mer, en plus d’être déjà en ligne.

DSP : Une démarche personnelle des propriétaires, est-elle possible ?
YS : Il arrive fréquemment que des propriétaires sollicitent le service du patrimoine pour savoir si leur propriété a été étudiée, et beaucoup viennent consulter les dossiers et la riche bibliothèque du centre de documentation du patrimoine. L’initiative d’un inventaire du patrimoine, sur une thématique ou un territoire, revient à la Région ou à une collectivité locale (commune, communauté de communes ou d’agglomération) qui souhaite davantage connaître son patrimoine pour mieux le valoriser.

Lire la fiche dédiée au Domaine de Saint Palais, sur le site de l’Inventaire du patrimoine de la Région Poitou-Charentes.

(Propos recueillis par L.L, pour le Domaine de Saint Palais)


Posté dans la catégorie Histoire du Domaine | Taggé , , | Laisser un commentaire

Laissez un commentaire


7 × = quatorze