Rejoignez-nous sur Facebook !

Héraldique du Logis de Saint Palais

Dans ce nouvel article consacré à l’histoire du Domaine de Saint Palais, nous allons tenter une analyse des similitudes entre le blason de Saint-Palais sur mer avec les éléments des blasons des seigneurs du Logis de Saint Palais ; à la lumière des éléments de Jean Napée, l’auteur de Histoire de Saint Palais sur mer (éditions : Rumeur des Âges) qui nous dit tout de notre commune balnéaire, près de Royan.

(source : wikipedia)

Naissance de la seigneurerie de Saint Palais
Saint Palais sur mer, devient une seigneurie au XIVème siècle : c’est par l’aveu en dénombrement de Marie Séschaut en 1340 que Jean Napée considère pouvoir l’établir.
Entre autre biens et avoirs, la dame, a pour lieu d’habitation Le Logis (château). Tout son héritage, elle l’apporte à son mari le chavalier Amant Seschaut. De cette union nait un fils, qui lui-même donne naissance à une fille, Jeanne de Courbon, qui épousera Jehan Vidaud de Chassaigne.
Ledit chevalier portait « d’or au pal de gueules ».

La similitude tiendrait là aux couleurs : gueules et or, rien de plus !

Le lion de Saint Palais
De l’union de Jeanne et Jehan, nait un fils qui épousa Jeanne de Vallée. Ces derniers eurent une fille qui épousera en 1526 François Lefourestier. Les Lefourestier portaient « d’argent au lion de gueules couronné d’or. »

Par deux fois au Logis, les seigneurs qui s’y succédèrent arboraient un lion sur leur blason : Lefourestier, comme on vient de le voir et Claude de Marin (troisième époux de Marie Lefourestier). Jean Napée nous écrit qu’il « portait de gueules au lion d’argent rampant contourné armé et lampassé de sable ».

Le lion d’argent rampant se retrouve sur le blason de la commune de Saint Palais. Reste que sur celui-ci figurent trois croix latines, dont Jean Napée ne fait aucune référence dans l’héraldique du Domaine du Logis de Saint Palais ! Si ce n’est par René II de Saint Légier (en 1578), compagnon d’Henri de Navarre et protestant, et qui lui, portait « de gueules à une croix d’argent contannée de quatre feuilles de lys d’or ».

Si nous nous sommes penchés sur cette courte étude en similitude, c’est que le dernier seigneur de Saint Palais, Charles de Couvidou (qui lui portait d’or à trois trfles de sinople 2 et 1 (voire d’azur à trois tréfles d’or 2 et 1) est devenu après la nuit du 4 août 1789, un citoyen certes mais surtout et ce qui nous intéresse ici, le Maire de Saint Palais, avant que son fils ne lui succède.

Alors, qu’elle est donc l’histoire du blason de la commune de Saint Palais ?


Posté dans la catégorie Histoire du Domaine | Taggé , , | Laisser un commentaire

Laissez un commentaire


1 × = un